São Paulo, aux couleurs du football (Ouest-France)

Pour accueillir la Coupe du Monde et ses supporters, São Paulo, la ville où a lieu la cérémonie d’ouverture et le premier match, a fait appel aux artistes pour peindre les rues aux couleurs du football.

Sur l’Avenida Paulista, l’artère principale de la capitale économique du Brésil, une quarantaine d’artistes ont laissé libre court à leur imagination pour décorer les cabines téléphoniques, que les brésiliens surnomment affectueusement les « grandes oreilles », à cause de leur forme très reconnaissable.

L’une d’elles, qui rend hommage au Roi Pelé, a d’ailleurs été dédicacée par le grand footballeur lui-même. Cette exposition urbaine, organisée par l’opérateur téléphonique VIVO, sera visible par les touristes pendant toute la durée du Mondial.

São Paulo est réputée comme une des capitales mondiales du street-art. La municipalité a voulu jouer de cette renommée en créant la plus grande galerie à ciel ouvert d’Amérique Latine. Sur plus de 4 kilomètres, le long de la route qui mène au stade de l’Arena-Corinthians, un mur de graffitis s’offre aux visiteurs ! Le thème principal de cette immense bande dessinée ? Le football, bien sûr !

A la veille du jour J, Credo et Pack, deux graffeurs locaux, ont déployé leurs échelles sous les piliers du pont qui mène au complexe sportif. « J’ai déjà fait plusieurs dessins sur le mur le long de la voie routière. Mais je voulais en faire un plus grand pour être encore mieux vu ! » confie Credo. Chacun des 70 artistes, qui a participé à cette opération, espère ainsi capter l’œil des médias internationaux, qui passeront forcément par là, pour se faire connaître.

Le projet est soutenu par l’office du Tourisme et les dessins des artistes ont été approuvés à l’avance. Le thème donné était « supporters à la brésilienne », mais attention ici pas de publicité, ni de revendications politiques ! Car à São Paulo, on peut voir aussi des graffitis qui ne célèbrent pas autant la venue de la Coupe du monde et qui dénoncent les difficultés sociales.

Mais à quelques heures de la grand messe, les Brésiliens commencent à être gagnés par la ferveur du football. Les fanions auriverde flottent fièrement aux fenêtres des voitures et les drapeaux brésiliens s’affichent aux balcons. A travers tout le pays, les rues des quartiers se recouvrent progressivement de grandes fresques artisanales au sol réalisées  par les habitants.

Dans l’un des 31 arrondissements de la ville, à Freguesia do Ó Brasilândia, la sous-préfecture a organisé un grand concours  pour récompenser les meilleures décorations « spécial Mondial ». A la clef, un immense churrasco pour 100 personnes, le barbecue à la brésilienne, pour pouvoir célébrer comme il se doit le sport et peut-être de belles victoires, entre voisins !

Un commentaire sur “São Paulo, aux couleurs du football (Ouest-France)

  1. Ping : Mathilde Dorcadie | Bacana Press

%d blogueurs aiment cette page :